freigehaltener Raum

Liebe FreundInnen und KollegInnen,

in tiefer Trauer und mit großer Erschütterung geben wir euch Nachricht , dass

Éva Kálló

eva kallo

unsere langjährige Kollegin, Co-Präsidentin der Pikler-Lóczy-Gesellschaft Ungarn und herausragende Fachkraft für Säuglings- und Kleinkinderziehung

 

nach schwerer Krankheit am 14. August 2015 im Alter von 72 Jahren gestorben ist.

 

Wir haben viel von ihr gelernt, wir sind stolz, dass wir mit ihr zusammengearbeitet haben, und wir werden immer in Liebe an sie denken.

 

Pikler-Lóczy Gesellschaft Ungarn Lóczy Stiftung für Kinder Pikler Kinderkrippe

 

 

«Dans la paix avec soi-même, paisiblement avec les autres »

Eva  Kálló

Chers Membres et Amis,

 

C’est avec une profonde tristesse que nous vous apprenons le décès d’Eva Kálló, survenu à Budapest ce 14 août 2015.

 

Eva a d’abord été professeur de littérature et de pédagogie. C’est à ce titre qu’elle est entrée à Loczy dans le cadre d’une recherche financée par l’Unesco sur les facteurs favorisant l’intégration dans la société. C’est ainsi que son intérêt pour le bébé est né et n’a cessé de croitre.

 

Eva Kállóa été pédagogue à la pouponnière de l’Institut E. Pikler durant une quarantaine d’année, jusqu’à sa fermeture. Elle y connaissait chacun des enfants avec une finesse impressionnante. Durant toute sa carrière, y compris ces dernières années, ses talents de formatrice s’appuyaient sur cette connaissance magistrale concrète et quotidienne qu’elle avait des enfants et de leur vécu.

 

Elle était la co Présidente de l’Association Pikler-Lòczy de Hongrie.

 

Son départ brutal nous laisse sans voix…. Au-delà de ce qu’elle nous a apporté sur le plan des connaissances, de son savoir unique et précieux, c’est une grande dame pour laquelle nous avions respect, estime et tendresse..

 

Elle a guidé nos premiers pas dans la découverte de Lòczy et de la pédagogie d’E.Pikler. Eva nous accueillait avec tant de gentillesse, de chaleur et d’humanité, d’élégance aussi, toujours disponible malgré ses nombreuses occupations. Imprégnée de l’attitude « lòczienne », elle savait nous rendre l’approche E. Pikler vivante et vraie, en témoigne sa profonde empathie pour les enfants ainsi que son intérêt respectueux pour les nurses.

 

Avec elle, nos questions ne restaient jamais sans suite: la finesse de ses observations et les commentaires qu’elle en faisait nous permettaient d’en pénétrer la richesse et la complexité ; elle nous amenait au cœur de la compréhension des plus petits détails. Elle le faisait en toute simplicité avec une attitude, une sensibilité éminemment piklérienne qui permettait à chacun de se sentir respecté, nous conduisant ainsi cordialement sur le chemin de la connaissance.

 

Aborder avec elle le thème du langage, de comment parler à l’enfant de son histoire personnelle, aussi tragique soit elle, a été pour nombre d’entre nous, une expérience intellectuelle imprégnée d’une profonde humanité.

 

Au carrefour entre la pratique et la théorie, par sa participation à de nombreux symposiums, colloques, séminaires, par les formations qu’elle a données dans le monde entier, par ses écrits, par les réalisations de vidéos et les recherches qu’elle continuait à mener, Eva Kálló a marqué l’histoire de Lòczy.

 

Son apport est inestimable.

 

Nous prendrons soin de ce qu’elle a su éveiller en nous. Et de ce qu’elle nous a aidées à cultiver.

 

Nous ne serons pas des orphelines mais nous tâcherons d’être des héritières.

 

Nos pensées vont vers son mari, vers sa fille, ses petits enfants et sa famille.
Elles vont aussi vers les nurses, les pédagogues et les enfants de la crèche de Loczy.

        

Martine Boden (Belgique) et Paulette Jaquet Travaglini (Suisse)

{jumi [templates/pikler/js/scrolltop.js]}
{jumi [templates/pikler/js/cookie-de.js]}